OSMOSUN annonce la mise en service de sa première unité de dessalement au Maroc

Mise en service de la première unité de dessalement OSMOSUN au Maroc

Communiqué:

Le Groupe OSMOSUN®, acteur de référence dans les solutions de dessalement d’eau de mer et d’eau saumâtre par énergie solaire, annonce la mise en service de sa première unité de dessalement solaire au Maroc. L’eau douce produite par cette unité installée dans la région de Guelmim-Oued Noun pour le compte de l’entreprise SAND TO GREEN permettra d’irriguer une plantation écologique de 38 hectares dans le désert marocain dans le cadre d’un projet d’agriculture régénératrice.

 DESSALER POUR CULTIVER LE DÉSERT 

Créée en 2022, l’entreprise franco-marocaine SAND TO GREEN a développé un modèle d’agroforesterie s’inspirant des oasis et permettant d’inverser le processus de dégradation des sols pour rendre fertiles les terres désertiques. Ce modèle repose sur la combinaison de 3 éléments : un logiciel d’agroforesterie, le génie végétal et l’utilisation d’eaux non conventionnelles (eau de forage saumâtre). C’est pour le traitement de ces dernières que SAND TO GREEN a eu recours à OSMOSUN. OSMOSUN a donc installé une unité OSMOSUN 6 BW capable de produire jusqu’à 140 M3 d’eau douce par jour. L’eau est captée dans des nappes souterraines d’eau saumâtre et irrigue, après traitement, 31 hectares de plantations de figuiers, grenadiers, caroubiers, et de plantes telles que le géranium et le romarin. La maintenance de l’installation sera réalisée par les équipes d’OSMOSUN Maroc. En complément, une expérimentation de la gestion des saumures est également en cours via la plantation de 7 hectares de plantes halophytes, de plantes de fourrage et d’arbres.

UNE PREMIÈRE RÉALISATION BAS CARBONE POUR OSMOSUN MAROC

En octobre dernier, OSMOSUN annonçait la création d’OSMOSUN MA, coentreprise avec le groupe industriel marocain PCS. Huit mois plus tard, le premier projet sort de terre et apporte une réponse concrète et bas carbone à la problématique de stress hydrique que rencontre actuellement le Maroc et pour laquelle le Royaume a déployé son Programme national d’approvisionnement en eau potable et d’irrigation (PNAEPI). Avec son ancrage local, OSMOSUN MA répond aussi bien aux besoins du Maroc qu’à ceux de l’Afrique de l’Ouest et du Maghreb. Dans ces régions, la solution de dessalement d’eau de mer et d’eau saumâtre à l’énergie solaire 100% autonome d’OSMOSUN s’impose comme une réponse permettant de concilier accès à l’eau potable, sécurisation de la ressource et respect de l’environnement. « Utiliser des eaux non conventionnelles est une des clés de notre modèle d’agriculture régénératrice. Recourir à une technologie de traitement de l’eau qui soit robuste et bas carbone comme celle d’OSMOSUN était une évidence pour nous », explique Benjamin Rombaut CEO de SAND TO GREEN. « Avec notre ingénierie et le dessalement solaire d’OSMOSUN on montre que la dégradation des sols n’est pas une fatalité et qu’il est même possible d’inverser le processus en ramenant à la vie des terres mortes pour qu’elles puissent être à nouveau fertiles. C’est une bonne nouvelle pour les générations futures non ? » « Nous sommes particulièrement fiers d’annoncer cette mise en service seulement quelques mois après la création de notre coentreprise marocaine, d’autant plus avec un projet particulièrement inspirant. » complète Quentin Ragetly PDG d’OSMOSUN. « Le Maroc est confronté à une crise de l’eau intense et les besoins sont immenses. En conciliant nos savoir-faire avec le groupe PCS nous allions comprendre des problématiques terrain et solution bas carbone ce qui permet de répondre rapidement à cette problématique cruciale qu’est un accès durable à l’eau potable. »

Voir ici l’article source: https://www.osmosun.com/mise-en-service-de-la-premiere-unite-de-dessalement-osmosun-au-maroc/

Article précédentONCF: réduction substantielle de l’empreinte carbone et cap vers la neutralité

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici