La Galerie Banque Populaire a accueilli, le mardi 14 mars, le vernissage de l’exposition « HYMNE A LA NATURE » qui s’y tient du 15 mars au 15 septembre 2023.

Cet événement a connu la présence de Jalil SEBTI, Directeur Général de la Banque Commerciale du groupe BCP, Bouchra BERRADA, Présidente du Directoire de la Banque Populaire Rabat-Kénitra, ainsi que plusieurs personnalités du monde de l’art, de l’économie, de la politique et bien d’autres.    

Dans un monde où l’environnement devient une préoccupation brûlante, l’Art vient interpeller le spectateur et interroger son rapport au monde. C’est ainsi qu’est née l’exposition « Hymne à la nature », qui inaugure la saison artistique 2023 de la Galerie Banque Populaire. Trois artistes d’exception, Lamia BELLOUL, Fa​tima BOUSSAID et Imane FERIANI, donnent à voir leur vision du monde, entre beauté et inquiétude, et replacent la question environnementale au cœur du processus de création artistique.

Artiste protéiforme, Lamia BELLOUL convoque la nature à chaque étape de sa création, qu’il s’agisse des matières choisies (glaise, terre cuite, henné, la poudre de marbre, sable, terre), des supports (bois, toile) ou encore de ses couleurs de prédilection (prédominance de l’ocre et du marron, illuminés part des touches de vert qui font émerger le végétal). Son attrait pour l’aquarelle témoigne quant à lui de sa volonté d’associer l’élément eau à son œuvre.

Fatima BOUSAID s’est pour sa part spécialisée dans les créations en papier végétal, déclinées en objets, mobiles et installations. Feuilles d’olivier, de palmier, mais aussi d’oignon ou d’algues forment la pâte qui donnera vie à des créations marines, univers qui fascine l’artiste.

Peintre de la Femme, Imane FERIANI fait côtoyer cette dernière avec des animaux et installe par là même un « effet miroir » entre les deux créatures sur le plan émotionnel et du ressenti. La beauté de l’humanité, représentée par la Femme, tranche avec la nature tourmentée de l’animal qui l’accompagne. En résulte une œuvre faite de matières naturelles, qui rappelle au spectateur la fragilité de la faune et questionne l’impact des êtres humains sur leur environnement.

Selon Bouchra BERRADA, Présidente du Directoire de la Banque Populaire Rabat-Kénitra, « force est de reconnaître que les dérèglements environnementaux et les avanies faites à la nature ont servi d’accélérateur pour conforter l’artiste dans ce qui doit inspirer son travail et motiver son engagement : alerter, déranger, réparer, éveiller les consciences… Toutes ces problématiques sont précisément au cœur de l’exposition « Hymne à la Nature » que la Galerie Banque Populaire Rabat- Kénitra a le privilège d’abriter en ouverture de la saison artistique 2023. »

Le groupe BCP, à travers la Galerie Banque Populaire, s’est assigné la mission d’accompagner et de soutenir la dynamique culturelle et artistique locale en accueillant des expositions d’artistes et d’artisans confirmés ou en devenir.

*Communiqué

Article précédentEFE-Maroc signe un partenariat avec l’AMEE
Article suivantUne convention de partenariat pour la transition énergétique des provinces de l’Oriental

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici